Paulina del Paso

Paulina del Paso vit et travaille à Mexico. Entre la vidéo, la photographie et l’installation, son travail artistique navigue entre la fiction, le documentaire et l’exploration purement expérimentale. Ses oeuvres ont été présentées dans divers pays au sein d’expositions de groupe comme Betrayal (2007) à Londres et à Mexico, Instant Urbanism (2007) à Basel, In the Air: Projections of Mexico (2005) au Guggenheim Museum à New York et Esto es Tech-Mex (2004) au Centre Culturel Mexicain à Paris, Caida Libre (2001) au Musée Dolores Olmedo à Mexico; Sticky fingers (2001) à la galerie Para-Site à Hong Kong. Sa première exposition solo qui s’intitulait I wish I were here a été présentée à Londres en 2008.