Pascale Gustin

Du visuel au sonore en passant par le texte, pascale gustin écoute pour la faire émerger la musique des langages et des codes. Si elle s’attèle à décortiquer sa relation à nos objets numériques, c’est qu’ils lui paraissent poser la question : quelle est la part humaine dans la machine et inversement, quelle est la part « machine » dans l’humain ?Pour ses recherches, elle utilise principalement l’environnement de programmation graphique puredata + Gem (librairie OpenGl). Elle enseigne actuellement Pure Data à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée. Elle donne régulièrement des formations sur cet outil dans des structures telles que le Centre de Ressources d’Arts Sensitifs à Mains d’Oeuvres (Saint-Ouen, France) ou dans des écoles d’arts.Titulaire d’un diplôme en beaux-arts, elle a publié ses textes en revue : JAVA, Nioques, Akenaton/dock(s) etc., son premier livre « Trajets » aux ed. Station Mir en 2006, et est l’auteur de performances numériques présentées dans le cadre d’évènements tels que Piksel09 (Bergen, Norvège), Hacker Space Festival (Vitry-sur-Seine, France), Vision’R (Paris, France), Visionsonic (Sèvres, France), /ETC (Amsterdam, Pays-Bas), Studio xx (Montréal, Québec) etc. Elle vit et travaille actuellement à Paris. 
www.pascsaq.org/