Nina Czegledy

Artiste en arts médiatiques, conservatrice et auteure, Nina Czegledy partage son temps entre le Canada et l’Europe. Hongroise d’origine, elle séjourne souvent à Budapest et en Europe de l’Est afin de favoriser les échanges entre artistes et organismes en arts médiatiques au Canada et en Europe. Nina Czegledy, qui était auparavant documentariste pour la télévision, a également travaillé en vidéo numérique et présenté des installations. Elle a produit notamment trois oeuvres vidéos, monobande et à canaux multiples, intitulées Within Sight – Within Interpretation (1993), Logodi Street English (1995) et Tryptich 1 (1996-1997). Cette dernière oeuvre a mérité plusieurs prix et récompenses, comme le Sphinx d’or du Videomedija (Novi Sad, Yougoslavie) en 1998. Nina Czegledy a aussi réalisé plusieurs installations interactives, dont Y2K Monsters (1999) et Tryptich (en cours).
Au cours des dix dernières années, elle a organisé plus de 20 expositions itinérantes en arts médiatiques et en vidéo présentées dans plus de 28 pays, parmi lesquels on retrouve Ostranenie (Bauhaus à Dessau, Allemagne) et Performance Bytes, le projet de télécommunications pancanadien. Ses récents projets à titre de conservatrice incluent Aurora (1) (1998), Choice (1999), Gisèle Trudel (1999) et Touch: Touché (2) (1999) qui présente les oeuvres de Daniel Joliffe et Thecla Schiphorst.