Margaret Dragu

Projet: Marginalia
Margaret Dragu a débuté sa carrière artistique en 1971 en tant que danseuse et chorégraphe. Elle a collaboré avec de nombreux artistes à Toronto, New York et Montréal évoluant vers l’art visuel, la réalisation, l’art vidéo, le théâtre/la télévision/la radio, le burlesque, l’écriture et l’édition.
Son travail a été montré à travers tout le Canada et l’Europe de l’Ouest. Dragu est la première artiste à avoir joué dans les Canadian Performance Art Legends (un projet de performance et de publication initié par FADO, organisation basée à Toronto). Au sein de sa ville natale, Richmond, BC, elle est aussi connue comme une artiste praticienne du corps dans des centres de bien-être et communautaires en tant que formatrice personnelle et professeure de yoga et de fitness. Ses clients vont des personnes hospitalisées (atteintes de problèmes au coeur, de congestion cérébrale, de diabète ou en situation post-opératoire) à des populations générales telles que les soldats en permission, les déficients visuels et les athlètes sportifs. Elle a créé de nombreuses gammes de performances et de vidéos qui incluent les participants issus de toutes ses communautés. Mme Dragu est atteinte du trouble de la personnalité multiple et opère aussi en tant que Lady Justice, Nuestra Senora del Pan et Verb Woman. Elle est aussi une femme de ménage célèbre internationalement.
LADY JUSTICE