Julie Faubert

Julie Faubert s’intéresse à l’espace qu’occupe/inoccupe le corps en Occident. Elle questionne le dualisme fondateur de nos perceptions, de nos espaces et de nos mots. Par l’invention de situations – critiques, communes, sensibles, sonores – elle cherche à créer des états de présence singuliers dans l’espace. Depuis 2001, elle a réalisé de nombreuses installations et interventions contextuelles dans lesquelles vont et viennent les pratiques d’écriture et les pratiques d’espaces, les cueillettes d’objets et les démarches relationnelles, les situations d’écoute et les dérives urbaines. Elle a exposé au Québec, au Canada et en Europe. Elle termine une thèse qui porte sur les enjeux esthétiques, éthiques et politiques soulevés par les pratiques sonores in situ dans les espaces communs urbains.




Activités associées