Franziska Baumann

Après des études classiques de flûte traversière, chant et composition, y compris des « courants contemporains », la musicienne Franziska Baumann s’est fait un nom international comme vocaliste, improvisatrice et spécialiste d’électronique live, ainsi que dans la composition tonale et le théâtre musical. Elle s’est imposée dans un domaine qui reflète la variété des perspectives pour les musiciens et musiciennes d’aujourd’hui, depuis la musique purement acoustique jusqu’à la technique digitale et sensorielle, entre deux pôles, la composition et l’improvisation, entre les projets de son spatial et les concerts traditionnels.

Franziska Baumann ébauche dans ses concerts une scénologie des sons, dans laquelle elle réunit scéniquement en concert l’espace en tant que partition, les sons traités électroniquement, ses chants et ses actions vocales. Alors qu’elle se trouvait comme artiste en résidence au centre d’électronique STEIM d’Amsterdam, elle a développé une instrumentation électronique interactive, un gant sensoriel qui lui permet de contrôler par gestes en temps réel les articulations de la voix, du son et de l’espace.

Son travail inclut des concerts en solo, des projets inter-médiaux (son spatial, théâtre, radio, art plastique, danse) et des enregistrements avec des musiciens et musiciennes comme Michel Wintsch, Bernhard Trontin, Pascal Schär, Fred Frith, Jean Jacques Pedretti, Hervé Provini, Fritz Hauser, Andres Bosshard, Charlotte Hug, Peter Schärli, Jürg Solothurnmann, ErikM, Günter Müller, Michel Doneda, Martin Schütz, Lukas Niggli et d’autres encore. Elle a effectué des tournées en Hollande, Pologne, Tchécoslovaquie, Italie, Roumanie, USA et Allemagne. Elle a obtenu diverses bourses et contributions de soutien.
Franziska Baumann