Cornelia Sollfrank

Cornelia Sollfrank (Ph.D.) est artiste, chercheure et chargée de cours universitaires, résidant actuellement à Berlin (Allemagne). Elle a étudié la peinture à l’Académie d’art de Munich et les beaux-arts à l’Université des arts de Hambourg. Elle a obtenu son doctorat à l’Université de Dundee (Royaume-Uni).

Ses moyens d’expression comprennent l’écriture, la performance, le son, la vidéo et (d’autres) formats web. Les sujets récurrents dans son travail artistique et académique sur les cultures numériques sont la notion de droit d’auteur-e, l’auto-organisation, le genre et le techno-féminisme. En tant que pionnière de l’art web, Cornelia Sollfrank s’est bâtie une réputation autour de deux projets principaux : le générateur net.art – une “machine” produisant de l’art et basée sur le web, et Female Extension – son célèbre hack lors du premier concours d’art web. Ses expériences avec les principes de base du modernisme esthétique ont impliqué des conflits avec leur cadre institutionnel et juridique et ont conduit à sa recherche académique. Dans le cadre de son doctorat “Performing the Paradoxes of Intellectual Property”, Cornelia a étudié la relation de plus en plus conflictuelle entre l’art et le droit d’auteur-e. L’actuel projet de recherche artistique Giving What You Don’t Have regroupe des projets artistiques qui contribuent tous à la création et au maintien de “biens communs (libres) numériques”. Sa performance la plus récente À la recherche de l’information perdue porte sur les stéréotypes de genre au sein de l’underground numérique.

http://www.artwarez.org




Activités associées