Annie Goh

Annie Goh est une artiste et chercheuse qui travaille principalement avec le son, l’espace, les médias électroniques et les processus génératifs dans leurs contextes sociaux et culturels. Actuellement basée à Londres, elle entreprend un doctorat intitulé «Sonic Knowledge & Archaeoacoustics: A Geneaology of Echo» à Goldsmiths, University of London, soutenue par les bourses de la CHASE / AHRC et de la Stuart Hall Foundation. Elle a récemment présenté son travail dans les institutions suivantes : Burning Kroner (Bergen, Norvège), Sexing Sound (Chicago, États-Unis), Inside-Out Art Museum (Pékin, Chine), Höhlenmediale (Wendelstein, Allemagne), Arthackday à LEAP et transmediale (Berlin) et Tokyo Wonder Site (Tokyo). Ses publications récentes ont parues dans parallaxe, n.paradoxa: journal d’art féministe et Flusseriana: An Intellectual Toolbox. Elle est co-commissaire du programme de discours du CTM Festival Berlin depuis 2013 et la co-fondatrice avec Marie Thompson du projet Sonic Cyberfeminisms.




Activités associées