Alice Ming Wai Jim

Alice Ming Wai Jim possède un baccalauréat de l’université McGill en Histoire de l’art, une maîtrise en Histoire de l’art de l’université Concordia et un doctorat (avec distinction) en Histoire de l’art de McGill (2004). Sa thèse porte sur les métaphores urbaines dans les médias de Hong Kong en relation avec les questions de l’identité, de l’histoire et la culture de l’espace urbain. Son mémoire de maîtrise porte sur la première exposition canadienne entièrement consacrée aux femmes artistes noires. Les recherches et l’enseignement de Jim recoupent l’art contemporain, l’art contemporain asiatique, l’art de la diaspora, les nouveaux medias, les théories de la représentation, les théories de la globalization et de l’urbanité ainsi que les études curatoriales. Avant d’être engagée comme professeur à Concordia, Jim était la conservatrice de Vancouver International Centre for Contemporary Asian Art (Centre A) de 2003 à 2006. Elle fut la commissaire de plusieurs expos dont le projet en nouveaux médias Container Culture for ISEA2006, Yoko Ono: Mending Peace, Mining the Archive by two UK-based artists. En 2004 elle fut responsable du symposium international Mutations<>Connections: Cultural (Ex)Changes in Asian Diasporas in Vancouver. Alice Ming Wai Jim a publié de nombreux articles notamment dans Parachute, Flash Art, Art Asia Pacific, Positions: East Asia Cultures Critique. Ses recherches actuelles portent sur l’esthétique de la mobilité en relation avec les expositions internationales et le développement de l’art asiatique canadien depuis les émeutes de Vancouver de 1907.