Lancé en 2008, Matricules est un projet d’archives en ligne : un registre imagé et documentaire du Studio XX regroupant plus de 5 000 documents (textes, audio, vidéo, images) qui propose à la communauté un regard artistique sur notre parcours. Il fait apparaître le lien unissant les trois notions phares de notre organisme : arts, féminismes et technologies. Conceptualisé à partir de l’image du tissage et du principe d’inclusion propre aux féminismes et aux logiciels libres, cet espace de récit communautaire unique est fondé, d’une part, sur le besoin de s’approprier notre propre histoire et les outils pour la raconter; et, d’autre part, sur le désir d’être ouvert-e-s à de multiples voix en leur donnant une visibilité.

Imaginé en 2006 par Caroline Martel et jake moore, avec la collaboration de Kim Sawchuk, de l’Université Concordia et du Centre de recherche et de documentation (CR+D) de la Fondation Daniel Langlois, et avec l’appui du Conseil des arts du Canada, la première phase du projet a été consacrée à la définition de la politique d’archivage et à la réalisation du catalogue de nos documents. Par la suite, c’est grâce à Patrimoine canadien et à son programme des collections numérisées que nous avons conçu le projet de numérisation et de mise en ligne de nos archives. Le site a été développé avec l’aide de Koumbit, En 2010, une troisième phase de développement a permis d’ajouter les archives de l’émission XX Files Radio au site web tout en révisant l’image du site.

Pour en savoir davantage, parcourez l’entretien paru à l’occasion des 5 ans de Matricules dans la revue Media-N à propos de la conception, de l’histoire et de l’avenir du projet. Cet article est publié dans la revue .dpi no 29 avec la permission du Journal of the New Media Caucus où il est paru à l’origine au printemps 2013.

En septembre 2016, nous avons entrepris un projet de visualisation des archives qui sera bientôt accessible sur cette page. Revenez-nous voir ou abonnez-vous à notre bulletin pour suivre nos nouvelles !