Theory Monster: I Post, Therefore I Am : Andrea Liu

Performances : 2 NOV | 17h et 5 NOV | 18h
Entrée gratuite | Accessible aux fauteuils roulants
LA CENTRALE galerie Powerhouse
Festival Les HTMlles 2016

>>>Des circonstances hors de notre contrôle ont forcé, à notre grand regret, l’annulation de l’exposition d’Andrea Liu. Nous vous remercions de votre compréhension.<<<

Après avoir quitté le musée, le-la Téléspectateur-rice, la Spectatrice, l’Observateur-rice, le-la Clairvoyant-e et l’Oeil vont tous-tes à un bar du coin. Le-la Téléspectateur-rice commande un martini (sec), la Spectatrice commande une Heineken, l’Observateur-rice commande un vin blanc, le-la Clairvoyant-e est allergique à l’alcool et l’Oeil commande une vodka. L’Oeil – tellement prétentieux-ieuse – parle de l’auto-réflexivité du modernisme. La Spectatrice revient juste du centre commercial où elle magasinait et où elle a acheté un chemisier à rayures en solde , elle veut juste un selfie avec un Picasso. Nous n’avons aucune information sur le-la Téléspectateur-rice : il-elle était juste une statistique dans le rapport “Comment accroître le nombre de visiteur-euse-s dans les musées”, page 76, dans le classeur bleu.

30 ans plus tard, le-la Téléspectateur-rice, la Spectatrice, l’Observateur-rice, le-la Clairvoyant-e et l’Oeil sont devenu-e-s obsolètes. Désormais, plus personne n’a besoin d’eux-elles, il-elle-s sont TEEEEELLEMENT 1992. Maintenant, nous avons l’Obsédé-e de Twitter, l’Utilisateur-rice tout puissant-e, le-la je-publie-donc-je-suis, le-la lèche-bottes d’Instagram et le Nuage bienveillant.

L’exposition solo “Theory Monster: I post, therefore I am” d’Andrea Liu à La Centrale Galerie Powerhouse se penche sur l’ontologie de la formation et de la perception des publics à travers le prisme de notre collectivité de masse en ligne/numérique mondiale, inexplorée et extemporanée. L’exposition traite de la transition mondiale de masse allant d’un spectateur analogique à un spectateur numérique, de l’espace affectif de l’écran, des projections extériorisées du soi implicites dans la construction du cyber “je” et de la culture de l’instantanéité. Une des caractéristiques de signature du modernisme a été la réflexion sur son médium intégré à l’oeuvre d’art visuel elle-même (la spécificité des médiums de Clement Greenberg). Le “postmodernisme” de la danse était le “modernisme” des arts visuels ; il a fallu attendre son époque postmoderne pour que la danse réfléchisse à son médium dans l’oeuvre elle-même. Maintenant le temps est venu pour les médias sociaux de réfléchir sur eux-mêmes en tant que médium et d’incorporer cette auto-réflexivité dans le médium même.

Contributions to Theory Monster Toys from artists Daniel Keller, Robert Ochshorn, Boris Van den Eynden/Evelin Brosi, and Kandis Williams.

htmlles.net/exhibition-la-centrale

Cette exposition comprend également deux performances :
– Cyber-selfing the “I” and the I/Me Cyber-couplet (Nov 2, 5 PM) 
– « Visitor One Thru Eight » (Nov 5, 6PM) 
htmlles.net/cyber-selfing-ime-cyber-couplet-visitor-one-thru-eight

lacentrale.org/en/programmation/theory-monster-ipost-therefore-i-am




Activités associées


Participant-e-s

Partenaires

Matricules