Salon Femmes br@nchées 88 : Anne-Marie Bouchard et Syngja

Présentation d’artiste d’Anne-Marie Bouchard et performance musicale et visuelle de Syngja
Le vendredi 27 janvier 2012, 19h
4001, rue Berri (coin Duluth) espace 201
Entrée: 5$ ou *GRATUIT* pour les membres
Hors d’œuvres et rafraîchissements seront servis 

Dans l’installation Petites incursions entre les ailes des fées, la vidéaste Anne-Marie Bouchard invite le spectateur à une expérience allégorique intime, immersive et interactive, grâce à la collaboration de la chorégraphe Mélanie Therrien et de la musicienne Lyne Goulet. L’artiste utilise la structure narrative du mythe pour intégrer le spectateur dans son imagerie onirique et parfois abstraite. Le spectateur est le héros du parcours, son implication active est nécessaire pour qu’il soit transformé par la magie du jeu, pour que sa propre image soit intégrée à l’univers des fées.

Anne-Marie Bouchard est titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval de Québec. Elle a aussi obtenu un baccalauréat en production cinématographique à l’Université Concordia de Montréal en 1995. Depuis, elle a réalisé des vidéos expérimentales et des installations vidéo. Ses œuvres vidéographiques ont été présentées lors d’événements publics et de festivals, entre autres Les Rendez-vous du Cinéma Québécois à Montréal, le Festival international du film sur l’art (FIFA), Traverse Vidéo (Toulouse, France), International Film Festival Ireland (Irlande), et Zero Film Fest (Los Angeles). Ses installations ont été montrées soit in situ, soit dans des lieux non–traditionnels (centre d’achats), institutionnels (bibliothèques publiques) et dans des galeries (Chambre Blanche et Vidéographe). En 2009, elle a publié des nouvelles (Virages, no 47; Katapulpe, no 8) et participé à un cabaret littéraire. En 2010, elle a suivi le programme de parrainage de l’Uneq (Union des écrivaines et écrivains québécois). À suivre.
www.annemariereine.wordpress.com

Syngja est le mélange de chansons islandaises traditionnelles folkloriques réinterprétées, de pop-psychédélique et de cassettes enregistrées a capella par l’arrière grand-mère islandaise de l’équipe-soeur, le tout, infusé de projections identiques. La violoncelliste/auteure-compositeure Tyr Jami écrit des chansons basées sur son interprétation poétique de rêves, de la vie et d’expériences aux frontières de la mort. La Designer Zuzu Knew utilise des dessins originaux, des imageries de prisme et des acétates pour permettre aux mondes de la vie animée des ancêtres de réapparaître dans le présent.




Activités associées


Participant-e-s

Matricules