Salon Femmes Br@nchées #57 : Textiles électroniques

Studio XX, premier centre montréalais techno féministe pour l’exploration, la création artistique et la critique, est très fier de vous convier à une soirée avec une star internationale de la R&D sur les fibres interactives et le softcomputing : l’artiste Joanna Berzowska.

Grög et petites bouchées seront servis aux convives !

Depuis un certain temps, le développement des textiles interactifs est en vogue. Du côté pragmatique, on retrouve des applications militaires pour des vêtements de camouflage aidant à guérir les plaies des soldats grâce aux nanorobots. A l’autre extrême du spectre de la recherche et du développement, on retrouve des œuvres d’artistes et de designers – des « deuxièmes peaux » réactives s’adaptant aux environnements et aux usagers, et exprimant des dimensions humaines subjectives ou des informations sociales collectives.

A travers son travail artistique et ses recherches touchent au calcul léger (soft computation) via les textiles électroniques, Joanna Berzowska tente de rester très près de l’histoire et de la pratique des fibres et textiles. Elle œuvre avec des techniques et technologies traditionnelles telles que la couture, le tricotage, la broderie et la courtepointe pour créer des textiles qui peuvent décoder et « sentir » des données, et changer d’états. Elle utilise des coutures résistantes et conductrices, de même que de nouvelles encres et teintures, développant son propre soft hardware en s’inspirant d’un artisanat ancestral.

Dans le cadre de sa visite à XX, Joanna Berzowska présentera la nouvelle technologie qu’elle fabrique pour créer un textile doux à animation lente – brouillant les frontières entre l’image numérique et les motifs et designs textiles. Elle rendra aussi compte de ses expériences de développement d’un curriculum d’enseignement de technologies « neutres » en terme de genres à travers les cours de programmation et d’art utilisant le hardware à l’université.

_Joanna Berzowska travaille avec les technologies émergeantes depuis l’âge de 16 ans – dans le software et le hardware. Artiste, chercheure et entrepreneure, « Joey » a également un intérêt particulier en regard aux questions de genres dans les milieux de la recherche universitaire et dans l’industrie. Assistante-professeur en Design Art and Digital Image/Sound à l’Université Concordia, elle est la fondatrice de XS Design Studio à Montréal. Elle est aussi cofondatrice de International Fashion Machines à Boston, où elle a développé le premier vêtement animé par encre électronique et le Electric Plaid, un textile changeant de couleur selon la fantaisie de celui et celle qui le porte.

Elle a reçu sa maîtrise en sciences au MIT pour son travail Computational Expressionism. Elle a collaboré avec le Tangible Media Group des laboratoires MIT Media sur des projets de recherche tels que musicBottles. Elle a dirigé l’Interface Design à l’Institute for Interactive Media de l’University of Technology à Sydney. Elle détient un baccalauréat en mathématique pure et un BFA en Design Arts.

Son travail artistique et de design a été présenté, entre autres, au Cooper-Hewitt Design Museum à New-York, au SIGGRAPH, au Art Directors Club à New-York, à l’Australian Museum à Sydney, au NTT ICC de Tokyo et au Ars Electronica Center de Linz. Elle a déjà fait des conférences à propos des intersections entre l’art, le design, la technology et le calcul, entre autres, au SIGGRAPH, au Banff New Media Institute (Canada) et au Interaction Design Institute Ivrea en Italie.

Pour en savoir plus, veuillez lire l’entrevue présentée dans le numéro 2 de la revue électronique .dpi, http://dpi.studioxx.org, une édition spéciale sur les cyborgs. À ne pas manquer!

http://www.berzowska.com/

Participant-e-s

Matricules