Root work (work that root)

MONICA REKAS
Performance : 3 NOV 2016 | 7.30 PM
OBORO
Festival Les HTMlles 2016

Pendant cette performance, Monica Rekas diffusera un rituel de guérison sur Chaturbate.com, un site de sexe-cam populaire. Ce projet est inspiré de ses recherches sur le spiritualisme Hoodoo afro-américain.

La tradition s’inscrit dans les principes magiques de contagion et de sympathie. L’idée de contagion suggère que des objets en contact les uns avec les autres s’influencent constamment ; tandis que le principe de sympathie implique que les objets utilisés possèdent des caractéristiques similaires au résultat espéré du sort jeté. En plus d’être des éléments clés de la cuisine trinidadienne, les objets que l’artiste a choisi pour son travail possèdent des propriétés qui facilitent la décolonisation de son corps — ce corps qui ne lui a jamais réellement appartenu. En utilisant Chaturbate, elle se ré-approprie le droit à sa représentation, son image, sa forme physique et sa sexualité divine.

Son projet tente également de questionner la relation entre le corps des femmes noires et l’exhibitionnisme en ligne, plus particulièrement dans le contexte des performances sexe-cam et du travail du sexe. À une époque où la fouille de données et la surveillance gouvernementale prévalent, le pouvoir que l’artiste possède en relation à son identité ainsi qu’à la distribution de son image est de plus en plus compromis. En choisissant de diffuser un rituel qui serait exécuté autrement dans la sphère privée, elle négocie ainsi les termes sous lesquels elle s’expose aux entités corporatistes qui cherchent à prendre contrôle de son corps.




Activités associées


Participant-e-s

Partenaires

Matricules