**REPORTÉ** | Green Gazing | Ashley Bowa et Lesley Marshall

INSTALLATION + ATELIER + DISCUSSION | Green Gazing
Artistes : Ashley Bowa + Lesley Marshall
**REPORTÉ** (date à déterminer)

Combinant une installation immersive et interactive, une séance de mouvements méditative et une discussion, Green Gazing propose une réflexion communautaire sur notre rapport au vivant et les racines systémiques de la dégradation de l’environnement. Dans une salle remplie de plantes, Ashley et Lesley utilisent les données générées par la végétation et les gestes des participant-e-s pour créer une oeuvre audio et vidéo en direct. Les artistes nous inviteront ensuite à discuter des questions suivantes : Comment revisiter notre rapport au vivant? Quels sont les biais systémiques répétés par les mouvements environnementalistes? Comment dépasser la notion de bien-être individuel pour imaginer des communautés de résistance? 

Apportez votre tapis de yoga! Pour vous inscrire à l’atelier, contactez ateliers@studioxx.org

_____

Nous avons vu le monde brûler. Ce n’était pas la première fois qu’il brûlait ou qu’on le détruisait au nom de l’expansion coloniale et capitaliste, symboliquement comme physiquement. Avec les feux de forêt en Amazonie, en Californie, en Australie, les médias ont de plus en plus intégré les images apocalyptiques à notre compréhension des changements climatiques d’origine anthropologique. Les dernières années de la décennie passée ont marqué une évolution dans le récit collectif, puisqu’on se questionne maintenant ouvertement sur le temps dont disposent les humains pour arrêter une catastrophe à grande échelle en apparence imminente.

Mais, ralentissons un peu. 

S’il existait une répétition générale pour mieux comprendre notre relation à l’environnement et aux autres, elle ne serait pas terminée. La pratique englobe tout, et la pratique a du sens : elle est l’action et l’affect. 

Avec Green Gazing, les collaboratrices Lesley Marshall et Ashley Bowa ont bien compris cela et ouvrent des possibilités pour un nouvel ordre relationnel entre les humains et la nature. Ne voulant surtout pas s’exprimer à la place des plantes et reproduire encore des hiérarchies destructrices, elles utilisent l’installation immersive et des ateliers des mouvements expérimentaux pour servir de semi-traductrices à la vie non humaine déjà présente autour de nous, soulignant la différence entre utiliser la nature et être avec elle. Par leur approche féministe et des parcours croisés puisant dans la performance, la projection vidéo, les arts médiatiques irrévérencieux, la politique du bien-être et le travail de guérison centré sur le mouvement, Marshall et Bowa offrent des tactiques réalistes pour renforcer notre capacité à se lier aux plantes et à la vie végétale. 

Green Gazing se déploie en plusieurs actes afin de questionner ce que peut signifier l’incarnation d’un mouvement de libération. En traduisant la rétroaction biologique (la mesure des signaux électriques émis par l’activité des plantes) en données puis en images, graphiques, sons et mouvements, les artistes reviennent à l’apprentissage par le corps sensible. La technologie devient un outil d’interprétation. Bien que hantée par ses propres contributions à la dégradation environnementale et à l’épuisement des ressources, la technologie constitue aussi un point de contact afin de permettre aux humains de visualiser le travail de cocréation réalisé avec les plantes et le vivant. La thématique Slow Tech mise de l’avant par le Studio XX reconnaît ces contradictions et les alternatives à notre disposition afin de réinventer et se réapproprier les narrations de fin du monde.

Bowa et Marshall s’inspirent des plantes, de la manières dont elles poussent et réagissent à leur environnement pour créer des gestes expérimentaux, propres à devenir des exercices guidés pour les participant-e-s aux ateliers. Le temps ralentit quand il est mitigé par le corps ; le mouvement crée la possibilité d’une relation-en-devenir.

Joy Xiang
Traduction : Alexandre Piral

_____

Ashley Bowa est une cinéaste émergente, artiste médiatique et éducatrice basée à Toronto. Elle est également formée comme instructrice de yoga, de pilates et de plein air.

Lesley Marshall / LES666 est une artiste intermédia et cinéaste récompensée par différents prix. Ses œuvres vidéos et projections ont été présentées au Centre national des arts, au Festival de Jazz de Montréal et à la Fondation Phi pour l’art contemporain. 

Joy Xiang est autrice, poète et travailleuse culturelle. Son travail aborde les thèmes de la migration, des flux matériels, de la nostalgie médiatique et de la futurité. Elle est éditrice pour Canadian Art.

Les artistes remercient le Conseil des arts de l’Ontario, agent du gouvernement de l’Ontario, pour son aide financière.