Design Your Own Wearable E-Textiles with Wearable Bits | Lee Jones

 

ATELIER | Design Your Own Wearable E-Textiles with Wearable Bits
Artiste : Lee Jones
Le jeudi 24 et le vendredi 25 octobre 2019
(La participation aux deux sessions est obligatoire)
De 17h30 à 20h30
Atelier en anglais
Gratuit | Inscription requise
Au Studio XX

ATELIER COMPLET

Dans ses recherches, Lee Jones cherche à démystifier l’usage des textiles électroniques et les vêtements intelligents à travers un mélange de techniques artisanales et électroniques. Grâce aux fils conducteurs, il est aujourd’hui possible de coudre, de tisser et de tricoter des composantes électroniques souples directement dans les vêtements. Dans le cadre d’un atelier, l’artiste initiera les participant-e-s à la confection de vêtements qui mesurent le toucher, les mouvements et la posture. Ces dernier-ière-s confectionneront des échantillons de textiles électroniques ainsi qu’un vêtement prototype combinant des composantes préfabriquées et d’autres fabriquées à la main. 

Une collation légère sera servie. Pour vous inscrire : ateliers@studioxx.org

_____

Soft Connexions / Connexions souples

« Se connecter au monde, augmenter son potentiel, communiquer avec son environnement : les développements technologiques tendent à nous lier à ce qui nous entoure de diverses façons et à différents niveaux, que ce soit de manière subtile et invisible ou physique et concrète. Ce que l’on nomme les wearable technologies, ou technologies portables, essentiellement constituées de textiles électroniques, participent de ce rapport au monde où l’interrelation avec l’espace et ce qui s’y trouve – êtres, matières ou objets – est au cœur d’une dynamique de réciprocité. Les textiles électroniques demeurent cependant un complexe champ d’investigation et de création, nécessitant des connaissances pointues et variées – appelant souvent la formation de groupes interdisciplinaires aux multiples expertises –, et surtout inconnues d’un plus large public.

Le projet « Wearable Bits » de l’artiste et chercheure canadienne Lee Jones vise à démystifier la perception générale voulant que, pour « tâter » des textiles électroniques et concevoir des vêtements intelligents, il soit nécessaire d’apprendre couture, confection, électronique, robotique, interactivité, etc. La prémisse étant que la facilitation de l’étape de prototypage puisse délier l’imaginaire et la créativité, Lee Jones a créé une « boîte à outils » (toolkit) permettant d’explorer le potentiel des technologies portables. Il s’agit d’offrir à des gens n’ayant aucune connaissance en électronique ou e-textile la possibilité de prototyper leurs propres vêtements intelligents. Constitués de pièces de feutre faciles et rapides à assembler et de représentations schématisées d’éléments électroniques et de fonctionnalités, les « Wearable Bits » se présentent comme autant de pièces d’un puzzle à imaginer, dont la figure finale dépend de l’objectif envisagé.

La dimension artisanale de l’atelier – sorte de collage spéculatif – stimule les réflexes d’exploration et d’inventivité propres à tout projet de création. Plus concrètement, les participant-e-s sont invité-e-s à conceptualiser et confectionner des échantillons de textiles électroniques, ainsi qu’un vêtement prototype combinant des composantes préfabriquées et d’autres fabriquées à la main. Il s’agira d’une construction textile pouvant mesurer le toucher, les mouvements et la posture de celui ou celle qui les porte, contribuant ainsi à construire/déconstruire les perceptions et à priori liés à nos habitudes vestimentaires. »

Nathalie Bachand

_____

Lee Jones est artiste, chercheure en design et doctorante en recherche sur les technologies portables et les textiles électroniques. Elle anime régulièrement des ateliers sur les vêtements intelligents et les circuits souples.

Nathalie Bachand est auteure et commissaire. Elle s’intéresse aux problématiques du numérique et à ses conditions d’émergence dans l’art contemporain.

Participant-e-s